Accueil    //    Chirurgie réparatrice

Chirurgie réparatrice

Reconstruction mammaire par prothèse


A la suite d’une mastectomie, c’est-à-dire après l’ablation complète du sein, la reconstruction mammaire par la mise en place d’un implant mammaire permet à la patiente de retrouver une poitrine à l’aspect naturel. Même si le sein reconstruit n’est jamais vraiment le même qu’avant la maladie, la reconstruction mammaire par prothèse est la technique de reconstruction mammaire la plus simple et permet à la patiente de se réapproprier sa féminité.

Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal


Chez certaines patientes, la reconstitution mammaire nécessite l’intervention d’un lambeau de grand dorsal : c’est le cas notamment lorsque la peau du sein a été abîmée ou lorsque la patiente a eu un antécédent de radiothérapie dans le cadre du traitement de son cancer du sein et ne peut donc pas être reconstruite uniquement par la mise en place de prothèses mammaires. Cette intervention permet alors l’apport et l’ajout de peau de bonne qualité pour un résultat très esthétique.

Traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling


La tumorectomie est une opération effectuée chez la patiente atteinte d’un cancer du sein : il s’agit d’enlever la partie du sein où la tumeur est implantée, alternative à la mastectomie où la totalité du sein est retiré. Suivi d’une radiothérapie, et parfois même complété d’une chimiothérapie, ce traitement par tumorectomie peut laisser des séquelles thérapeutiques handicapantes au quotidien, comme une asymétrie mammaire ou des déformations du sein, auquel le lipofilling peut remédier efficacement.

Symétrisation du sein controlatéral


La symétrie entre les deux seins donne un aspect harmonieux à la poitrine, tant en termes de volume qu’en termes de forme. La symétrisation controlatérale du sein permet de réajuster cette symétrie à la suite d’une reconstruction mammaire, lorsque le résultat visible quelques mois après l’intervention permet de constater que le sein reconstruit est différent de l’autre.

Reconstruction de la plaque aréole-mamelon


Dans le processus de reconstruction mammaire, la reconstruction de la plaque aréole-mamelon est la dernière étape et se réalise quelques mois après la reconstruction du sein. Cette dernière étape, qui n’a aucun caractère obligatoire, est déterminante pour permettre à la patiente de se réapproprier cette nouvelle poitrine et démarrer sa vie post-traitement dans les meilleures conditions.

Les dernières actualités de la chirurgie réparatrice

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.