Accueil    //    Chirurgie esthétique à Paris – Vincennes    //    Chirurgie mammaire et des seins    //    Cure de ptôse mammaire | Lifting mammaire

Cure de ptôse mammaire | Lifting mammaire

La ptôse mammaire est un phénomène qui provoque la chute de la glande mammaire par un excès de peau lié au relâchement cutanée, ce qui donne un effet de sein tombant. Pour remédier à cela, une intervention chirurgicale, la cure de ptôse mammaire ou lifting des seins, est nécessaire. Voici comment corriger la ptôse mammaire et retrouver une poitrine haute et ronde.

Qu’est-ce que la cure de ptôse mammaire ?


Lifting mammaire : définition 

La cure de ptôse mammaire, aussi appelée « lifting mammaire », est une opération qui consiste à corriger le phénomène de chute de la poitrine. Le lifting des seins a pour but de replacer l’aréole des seins de la patiente et le mamelon à une place convenable, c’est-à-dire au-dessus du sillon sous-mammaire. De la même manière, la cure de ptôse mammaire permet de retirer l’excédent de peau pour corriger le galbe et obtenir une poitrine harmonieuse. Cette opération de chirurgie esthétique a donc pour but de donner un plus joli galbe de la poitrine, sans obligatoirement réduire son volume ou à minima et en la remontant. Le lifting mammaire peut se faire avec prothèse ou sans prothèse. 

Objectifs

La cure de ptôse mammaire s’adresse aux femmes dont la poitrine est tombante pour diverses raisons : à la suite de grossesses, à la suite d’une perte de poids importante, à la suite d’un allaitement, ou encore en raison d’un volume de seins trop important naturellement. En effet, un volume trop important peut mettre à mal la qualité de la peau de la poitrine et provoquer cet effet tombant disgracieux. La cure de ptôse mammaire s’adresse donc à un large public féminin dont la poitrine est inconfortable au quotidien. A partir de 17 ans, n’importe quelle femme qui souffre d’une poitrine tombante peut consulter un chirurgien pour demander une cure de ptôse mammaire.

Cure de ptôse mammaire : prise en charge et prix


La cure de ptôse mammaire est une intervention qui n’est généralement pas prise en charge par la sécurité sociale. Le lifting mammaire a un prix qui peut varier en fonction de l’endroit où l’intervention est réalisée. Le prix peut dépendre également du type d’intervention, si elle doit être réalisée avec ou sans implants, il est également lié au type de cicatrice à réaliser et de la clinique dans laquelle l’opération a lieu. Dans certains cas exceptionnels, pour lesquels plus de 300 g de glande mammaire sont enlevés par sein, la ptôse mammaire peut être prise en charge, on parle alors de plastie mammaire de réduction. Dans tous les cas, il est préférable de demander un devis avant l’intervention, directement auprès du chirurgien. Cela permet d’obtenir un devis détaillé avec le montant exact des honoraires.

Étapes préopératoires d’un lifting mammaire


Comme de nombreuses opérations de chirurgie esthétiques, la ptôse mammaire nécessite plusieurs rendez-vous pré-opératoires. Il s’agit de consultations avec le chirurgien pour définir les attentes de la patiente, mais aussi de réaliser tous les examens nécessaires à l’opération : un bilan sanguin, un bilan radiologique tel qu’une échographie mammaire ou une mammographie, mais aussi un rendez-vous avec l’anesthésiste, à effectuer 48 heures avant l’opération, au plus tard.

Lorsque la patiente est fumeuse, il lui est recommandé de cesser sa consommation tabagique, car celle-ci peut avoir de mauvaises conséquences sur la cicatrisation, mais elle peut aussi avoir une influence sur une infection quelconque. Il est important de savoir qu’un test nicotinique peut être demandé le jour de l’opération et conduire au report de l’opération s’il s’avère positif. Avant l’opération, il est aussi important de se préparer en faisant l’acquisition du matériel nécessaire comme le soutien-gorge de contention. Un arrêt de travail sera à prévoir pour la période de repos post-opératoire, mais ne pourra pas être pris en charge par la sécurité sociale.

Lifting mammaire : déroulement


Anesthésie 

L’intervention se déroule en anesthésie générale.

Lifting mammaire : technique chirurgicale

La cure de ptôse mammaire, ou le lifting mammaire, se déroule différemment en fonction du travail et du type de cicatrice à réaliser (peri aréolaire, verticale « pure » ou en « T »)

La cure de ptôse mammaire nécessite des gestes qui peuvent ressembler à ceux d’une réduction mammaire : il s’agit de remonter la glande mammaire et d’enlever l’excédent de peau. Pour cela, le chirurgien dessine sur la patiente debout et réveillée le tracé de la partie restante du sein après opération. Ensuite, la peau qui se trouve autour de l’aréole est retirée et le mamelon est remonté. La dernière étape consiste à ôter l’excédent de peau et de glande mammaire pour donner une forme ronde à la poitrine. 

Durée de l’intervention & hospitalisation

L’opération dure en moyenne entre 1 heure 30 et 3 heures. Lors de ce type d’opération, la patiente est hospitalisée au moins 24 heures, sauf si son domicile est proche du lieu de l’intervention : dans ce cas-là, elle peut être opérée en ambulatoire.

Lifting mammaire : après l’intervention


A la suite de l’opération, des ecchymoses peuvent apparaître, de même que des douleurs liées à l’intervention. La prise d’antalgiques permet de remédier aux douleurs et de soulager la patiente. Lorsque l’opération se termine, le praticien applique un pansement qui doit rapidement être remplacé par un bandage. La première consultation de contrôle intervient environ 24 heures à 72 heures après l’opération. La patiente se voit alors prescrire un soutien-gorge de maintien s’il n’est pas déjà acheté, qu’elle doit porter jour et nuit pendant 1 mois.

De manière générale, les fils sont retirés environ 15 jours après l’opération, dans les cas où ils ne se résorbent pas tous seuls. La patiente doit veiller à ne pas pratiquer d’activité sportive durant 1 mois au minimum.

Ptôse mammaire avant-après : résultat


Les résultats définitifs de la ptôse mammaire, avant et après opération, sont visibles au bout de 3 à 6 mois minimum. La majorité des patientes sont très satisfaites de cette opération. La poitrine présente un galbe beaucoup plus harmonieux, un sein repulpé, moins flasque et plus ferme et avec un aspect très naturel. Par ailleurs, en cas d’asymétrie mammaire existante associée avec la ptôse, celle-ci aura pu être corrigée et ainsi retrouver une symétrie des deux seins.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que l’opération du lifting des seins peut laisser quelques cicatrices qui mettent du temps à s’estomper. Il est donc essentiel d’être vigilante à limiter l’exposition solaire au maximum pendant la 1ere année.

Galerie de photos avant-après

Vos questions sur le lifting mammaire

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les interventions des seins

Augmentation mammaire par prothèses

en savoir +

Augmentation mammaire par lipofilling

en savoir +

Cure de ptôse mammaire par lifting

en savoir +

Réduction mammaire

en savoir +

Mamelons invaginés / ombiliqués

en savoir +

Malformations mammaires

en savoir +

Glande mammaire accessoire axillaire

en savoir +