Accueil    //    Chirurgie esthétique à Paris – Vincennes    //    Chirurgie mammaire et des seins    //    Réduction mammaire

Réduction mammaire

La réduction mammaire est une opération de chirurgie aussi bien plastique que reconstructrice et esthétique qui vise à réduire la taille de la poitrine et la remodeler en corrigeant la ptôse associée, lorsque cette dernière est trop importante et peu harmonieuse par rapport à la morphologie de la patiente. Très demandée en chirurgie plastique par des patientes dont le volume mammaire est gênant au quotidien voire douloureux, voici les points essentiels à savoir sur cette opération de chirurgie mammaire.

Qu’est -ce que la réduction mammaire ?


Définition

On parle de réduction mammaire lorsqu’il s’agit de réduire le volume de la poitrine d’une patiente dans le cadre d’une hypertrophie mammaire, c’est-à-dire dans le cas d’une patiente dont le volume mammaire est trop important par rapport au reste de son corps. Cette hypertrophie est de plus généralement accompagnée du phénomène des « seins tombants » qu’est la ptôse mammaire et d’une asymétrie souvent flagrante. La réduction mammaire apparaît alors comme une solution idéale pour la patiente, qui va pouvoir retrouver une poitrine confortable et se débarrasser de ce complexe.

Objectifs

En effet, très souvent, l’important volume de la poitrine peut représenter une souffrance physique et psychologique pour la patiente, qui rencontre des difficultés dans la pratique de certains sports, dans son quotidien pour se tenir dans certaines postures, mais également dans le choix vestimentaire. La réduction mammaire permet une réduction du volume des seins, un effacement du phénomène de chute de la poitrine et une correction de l’asymétrie. L’objectif de la plastie mammaire de réduction est de retrouver une poitrine harmonieuse et un galbe plus net.

Réduction mammaire : prix et prise en charge


La réduction mammaire est prise en charge seulement dans le cas où le praticien retire un minimum de 300 grammes par sein. En effet, dans ce cas de figure, il s’agit d’un véritable confort fonctionnel pour la patiente compte tenu du poids retiré. Cette dernière évite grâce à l’opération des maux de dos et de cou très invalidants au quotidien. 

Dans le cas où le praticien ne retire pas ce volume, la Sécurité Sociale ne prend pas en charge l’intervention et celle-ci considérée comme esthétique doit être totalement financièrement assumée par la patiente. Si l’intervention est prise en charge par la Sécurité Sociale, du fait d’enlever au minimum 300 grammes par sein, celle-ci sera en partie remboursée et un devis vous sera alors remis au cours de la consultation pré-opératoire afin de demander à votre mutuelle le montant de sa participation aux frais des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste. Dans tous les cas, le prix de la plastie mammaire de réduction varie selon la clinique où se déroule l’opération et le travail à réaliser sur la patiente.

Étapes préopératoires


Comme pour beaucoup d’opérations de chirurgie plastique et esthétique, la réduction mammaire nécessite deux consultations de chirurgie et des rendez-vous pré-opératoires. En effet, il est demandé à la patiente d’effectuer un bilan pré-opératoire, en plus d’un bilan radiographique des seins, de type échographie mammaire et/ou mammographie. Au plus tard 48 heures avant l’opération, une consultation avec l’anesthésiste doit être effectuée. 

Des recommandations diverses de précaution peuvent être données à la patiente. L’arrêt du tabac doit obligatoirement se faire 2 mois avant la plastie mammaire de réduction, car ce dernier peut contribuer à une mauvaise cicatrisation. De même, il est demandé à la patiente de cesser tout traitement médicamenteux de type aspirine ou contraception orale, respectivement 15 jours et 1 mois avant l’intervention, pour éviter tout risque de thrombose ou d’hémorragie. La patiente dispose d’un délai de réflexion de 15 jours comme c’est le cas pour de nombreuses interventions de chirurgie esthétique.

Réduction mammaire : déroulement


Anesthésie 

La réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale dans la majorité des cas, sauf pour quelques retouches de réduction mammaire qui ne nécessitent qu’une anesthésie locale.

Réduction mammaire : technique chirurgicale

Le chirurgien trace tout d’abord sur le buste de la patiente les dessins pré-opératoires. Lorsque la patiente est endormie, le praticien procède à la réalisation des ouvertures au niveau des seins, autour de l’aréole, à la base du sein et sous le sein. De cette façon, il peut enlever la glande mammaire en excès puis suturer les ouvertures.

Durée de l’intervention & hospitalisation

L’opération dure entre 2 heures et 4 heures, en fonction du travail à réaliser. En général, la patiente entre le matin en clinique et ne sort que le lendemain matin. Il est en effet préférable de passer une nuit en clinique afin de surveiller les suites opératoires. L’hospitalisation peut durer jusqu’à 2 jours dans certains cas.

Après l’intervention de réduction mammaire (cicatrice, douleur post-opératoire etc.)


Réduction mammaire : suites opératoires

En fin d’intervention, le praticien applique un pansement autour de la poitrine de la patiente. Ce dernier est retiré environ 24 à 48 heures après l’opération, pour être remplacé par un pansement plus léger. La patiente doit porter un soutien-gorge de maintien, sans armatures, jour et nuit pendant 2 mois. Pour la plupart, les fils sont résorbables et il n’y a pas besoin de se rendre chez le chirurgien pour les faire retirer. 

Complications éventuelles

 A la suite de la réduction mammaire, la patiente peut ressentir des douleurs et voir apparaître des ecchymoses ou un œdème. Une sensation de tension au niveau de la poitrine peut également s’ajouter aux différentes gênes post-opératoires. Les douleurs peuvent notamment être soulagées par la prise d’antalgiques et les autres désagréments s’estompent d’eux-mêmes au fil du temps. Pour sa convalescence, un arrêt de travail de 15 jours au minimum est prescrit à la patiente et cette dernière ne doit pas pratiquer d’activités sportives pendant 2 mois après l’opération.

Réduction mammaire avant-après : résultat


Les résultats de la plastie mammaire de réduction sont visibles dès la fin de l’opération, à la sortie du bloc opératoire. Les patientes qui ont recours à cette intervention sont majoritairement très satisfaites. Il faut toutefois attendre 3 à 6 mois pour observer le résultat définitif. Très souvent, la poitrine affiche un galbe bien plus harmonieux. Le rendu est très naturel. La symétrie des seins est généralement très appréciée à la suite de cette opération. La réduction mammaire permet en effet de corriger et d’améliorer l’aspect de la poitrine tout en soulageant la patiente autant physiquement (par l’amélioration voir la disparition des douleurs du dos et du cou) que d’un mal-être psychologique dû au poids des seins.

Galerie de photos avant-après

Vos questions sur la réduction mammaire

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les interventions des seins

Augmentation mammaire par prothèses

en savoir +

Augmentation mammaire par lipofilling

en savoir +

Cure de ptôse mammaire par lifting

en savoir +

Réduction mammaire

en savoir +

Mamelons invaginés / ombiliqués

en savoir +

Malformations mammaires

en savoir +

Glande mammaire accessoire axillaire

en savoir +