Accueil    //    Chirurgie réparatrice    //    Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal

Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal

Chez certaines patientes, la reconstitution mammaire nécessite l’intervention d’un lambeau de grand dorsal : c’est le cas notamment lorsque la peau du sein a été abîmée ou lorsque la patiente a eu un antécédent de radiothérapie dans le cadre du traitement de son cancer du sein et ne peut donc pas être reconstruite uniquement par la mise en place de prothèses mammaires. Cette intervention permet alors l’apport et l’ajout de peau de bonne qualité pour un résultat très esthétique.

Qu’est -ce que la reconstruction mammaire par lambeau du grand dorsal ?


Dans le cadre d’une reconstruction mammaire, l’opération avec lambeau grand dorsal est une technique chirurgicale qui permet de reconstruire la poitrine de la patiente à l’aide de ses propres tissus. Prélevé au niveau du dos, le lambeau du muscle grand dorsal est placé sur la poitrine de la patiente pour reconstruire le sein. Ce lambeau est étiré puis étendu entre la cicatrice de la mastectomie et le sillon mammaire. C’est un déplacement de tissus sains du dos (peau, graisse et muscle) pour remplacer les tissus abîmés au niveau du thorax afin de reconstruire le sein. 

Cette méthode nécessite dans certains cas l’utilisation d’une prothèse mammaire sous le lambeau afin d’apporter le volume nécessaire. On peut également apporter un supplément de volume au niveau du lambeau de grand dorsal par un lipofilling (injection de graisse). La reconstruction mammaire par lambeau du grand dorsal est pratique dans le cas où la peau de la patiente au niveau du thorax est abîmée par les rayons, ou insuffisante pour protéger une prothèse. L’opération s’adresse aux femmes qui ont un excès de graisse au niveau du dos, comme un bourrelet latéro-dorsal. Elle reste toutefois souvent contre-indiquée aux fumeuses dont la vascularisation est moins bonne qu’une patiente non-fumeuse, et nécessite donc l’avis du chirurgien.

Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal : tarifs et prise en charge


La reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal est une intervention prise en charge par la Sécurité Sociale.

Un complément d’honoraire demandé par le chirurgien peut être pris en charge par la mutuelle du patient. Un devis détaillé à adresser à la mutuelle permettra de savoir si il y a un reste à charge qui incombera à la patiente.

Étapes pré – opératoires de la reconstruction mammaire par prothèse/expandeur


Dans le cadre de la reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal, des examens pré-opératoires sont à réaliser, notamment un bilan sanguin. Dans tous les cas, la patiente doit veiller à cesser toute consommation d’aspirine dans les 10 jours qui précèdent l’opération et consulter l’anesthésiste au minimum 48 heures avant l’opération. Par ailleurs, la consultation avec le praticien est nécessaire et permet à la patiente de poser toutes ses questions liées à l’intervention.

Des bas de contention sont prescrits pour prévenir les risques de phlébite, à porter avant l’intervention et jusqu’à la sortie de la clinique. Dans le cas d’une patiente fumeuse, l’arrêt complet du tabac sera exigé par le chirurgien au moins 1 à 2 mois avant l’intervention. Le matin même de l’intervention, des dessins pré-opératoires sont réalisés sur la patiente. Cette dernière doit être à jeun depuis la veille, minuit.

Reconstruction mammaire lambeau grand dorsal : déroulement


Cette opération se déroule sous anesthésie générale : la patiente est complètement endormie pour toute la durée de l’intervention, c’est-à-dire entre 3 heures et 4 heures. Lorsque l’intervention est terminée, un pansement modelant est réalisé puis déposé en bandeau autour de la poitrine de la patiente. Une hospitalisation de plusieurs jours est généralement préconisée, parfois de 5 à 7 jours en fonction de l’état de santé général de la patiente. Des drains sont posés et ne seront retirés que 4 à 7 jours plus tard.

Après l’intervention


Suites opératoires

A la suite de cette intervention, la patiente peut se plaindre de maux de dos durant quelques jours, mais les douleurs sont traitées à l’aide d’antalgiques. Des consignes strictes sont d’ailleurs généralement données pour une bonne convalescence : le port du soutien-gorge de maintien durant un mois jour et nuit, une rééducation pour mobiliser l’épaule en douceur et un arrêt total des activités sportives durant 3 mois. Toutefois, la natation, qui est plus douce, peut être envisagée un peu plus tôt. Le chirurgien sera le mieux placé pour donner son autorisation à la patiente. 

La patiente doit rester en arrêt de travail durant 3 à 4 semaines et observer une convalescence qui peut aller jusqu’à 2 mois. D’ailleurs, à la suite d’une reconstruction mammaire avec lambeau du grand dorsal, il est important que la patiente respecte des consultations post-opératoires, 1 fois par semaine dans les 15 premiers jours qui suivent l’opération, puis à 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an.

Complications éventuelles

De légers inconforts peuvent survenir, comme la formation d’un œdème ou des ecchymoses, surtout au niveau du sein reconstruit. Des complications plus importantes comme une infection, une nécrose partielle du lambeau ou totale, ou un épanchement, doivent pousser la patiente à consulter son praticien.

Reconstruction mammaire lambeau grand dorsal avant / après : Résultat


Cette intervention chirurgicale permet à la patiente de retrouver une poitrine à l’aspect harmonieux et de reprendre confiance en elle. Généralement, le résultat final n’est pas visible immédiatement après l’opération. L’aspect du sein prend dans la plupart des cas sa forme finale dans les 2 à 3 mois qui suivent la reconstruction mammaire. A ce moment-là seulement, le chirurgien peut juger de la nécessité d’une retouche, notamment dans le cas d’un souci de symétrie.

Il est d’ailleurs important de souligner que dans le cadre de cette opération, une asymétrie peut persister, tant au niveau de la forme des seins, du volume ou de la hauteur. Cette opération ne peut permettre l’atteinte de la perfection esthétique de la poitrine et la patiente doit garder en mémoire que des imperfections de résultat, même très légères, sont envisageables.

Galerie de photos avant-après

Vos questions sur la reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les interventions de chirurgie réparatrice des seins

Reconstruction mammaire par prothèse mammaire

en savoir +

Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal

en savoir +

Traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling

en savoir +

Symétrisation du sein controlatéral

en savoir +

Reconstruction de la plaque aréole-mamelon

en savoir +