Accueil    //    Chirurgie de l’homme    //    Perte de cheveux    //    Chirurgie Capillaire par Micro-greffes : greffes cheveux, sourcils et barbe

Chirurgie Capillaire par Micro-greffes : greffes cheveux, sourcils et barbe

Technique de médecine esthétique en constante évolution et amélioration, la chirurgie capillaire par micro-greffes offre de vrais possibilités et solutions contre la chute de cheveux et perte de pilosité masculine. De quoi s’agit-il en pratique, quels sont les objectifs, comment se déroule l’intervention et à quels résultats avant / après s’attendre ?

Qu’est-ce que la chirurgie capillaire par micro-greffes ?


Définition 

Des prédispositions génétiques, héréditaires, peuvent accélérer le cycle pilaire et la perte de cheveux, d’où l’intérêt de la chirurgie capillaire. La greffe de cheveux permet de traiter efficacement et rapidement les problèmes d’alopécie ou de calvitie, ce qui en fait un traitement de choix.

La greffe de chirurgie capillaire consiste à réimplanter des greffons dans les zones dégarnies. Ces greffons sont préalablement prélevés dans les zones denses, telles que la couronne hippocratique (zone de cheveux située au niveau de la nuque, allant d’une oreille à l’autre).

Il existe différentes manières de prélever ces micro-greffons ; soit par bandelette (technique à cheveux long : FUL) en prélevant une bande de cuir chevelu derrière la tête s’étendant d’une oreille à l’autre. Puis, les greffons sont séparés les uns des autres avant d’être ré-implantés cheveux par cheveux. Cela laissera alors une cicatrice, bien que discrète, mais visible en cas de rasage complet au niveau de la zone postérieure du cuir chevelu. Soit le prélèvement se fera par extraction d’unité folliculaire (cheveux par cheveux : technique FUE) qui seront ensuite ré-implanter à l’aide d’un implanteur spécifique appelé implanteur de Choï. Cette technique ne nécessite aucune suture et ne laissera aucune cicatrice visible sur le cuir chevelu.

Le procédé choisi dépendra du patient : âge et évolutivité de l’alopécie / calvitie, qualité et souplesse du cuir chevelu… La stratégie est à adapter à chaque patient.

La technique de micro-greffes de cheveux convient en particulier aux petites surfaces. Elle est donc plutôt adaptée pour une calvitie peu importante. De plus larges zones pourront malgré tout être traitées par micro-greffes, mais il faudra alors prévoir plusieurs séances de greffes. En pratique, elle consiste à implanter une unité folliculaire complète comportant entre un à 4 cheveux à la fois, de manière indolore grâce à une anesthésie locale, ce qui assure une repousse du cheveu définitive et naturelle.

Cette technique de micro-greffes ne s’applique pas seulement aux cheveux : elle se prête également très bien à la reconstruction des sourcils et de la barbe.

Objectifs

Les objectifs de la greffe d’implants capillaires peuvent être de densifier une zone précise (trous dans la barbe, sourcils manquants, etc.), mais aussi de couvrir en totalité une zone de calvitie avec une perte de cheveux importante.

Par ailleurs, la greffe de barbe permet de dissimuler des imperfections, tout en harmonisant les traits du visage. Quant à la greffe de sourcils, elle permet de reconstruire le sourcil en lui donnant une forme naturelle, en harmonie avec le reste du visage.

Candidats à la chirurgie capillaire par micro-greffes

La chirurgie capillaire par micro-greffes est intéressante pour les patients présentant des trous de pilosité (barbe, sourcils…) et / ou une perte de cheveux.

Chirurgie capillaire par micro-greffes : tarifs et prise en charge

Le prix d’une micro-greffe capillaire varie selon la zone à traiter et son importance (greffe de cheveux, de barbe, de sourcils…).

Comme il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique (et non réparatrice), elle n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Le coût de la chirurgie capillaire est donc à la charge du patient.

Étapes préopératoires


Avant la chirurgie capillaire, le Docteur Bouhanna réalise un examen du cuir chevelu pour déterminer le traitement adéquat. Il évalue la perte de cheveux et les possibilités d’implantation, en dessinant la ligne frontale et en évaluant l’ampleur de la zone à traiter.

Pendant les 10 jours précédant l’opération, il ne faudra pas prendre de médicament contenant de l’aspirine.

La veille de l’opération, le patient devra faire un shampoing à base de savon médical. Celui-ci permettra de supprimer les bactéries présentes sur le cuir chevelu.

Chirurgie capillaire par micro-greffes : déroulement

 


Hospitalisation 

L’opération de micro-greffes est légère, entièrement réalisée en ambulatoire : l’hospitalisation n’est donc pas nécessaire. Le patient peut rentrer chez lui quelques heures après la procédure.

Anesthésie 

L’anesthésie pour micro-greffes capillaires est locale, effectuée au niveau des différentes zones d’implantations et de prélèvements.

Déroulement de la chirurgie capillaire par micro-greffes

L’intervention de micro-greffes dure entre 2 et 6 heures selon les cas. Elle est très légère, et entièrement indolore grâce à l’anesthésie.

Le chirurgien prélève les cheveux de 2 façon possible : soit par une bande de cuir chevelu dans la couronne hippocratique, de 1 à 2 cm de large et de 8 à 25 cm de longueur en moyenne. Cette bandelette est ensuite découpée en petits fragments de 1 à 3 cheveux, qui sont implantés dans la région dégarnie.

Soit par prélèvement d’unité folliculaire (cheveux par cheveux, sans incision et donc sans cicatrice), il faudra alors raser la zone de prélèvement. Puis ces unités folliculaires seront directement mises en place dans la zone à traiter par un implanteur de Choï.

Ces implantations sont orientées de manière à respecter l’orientation initiale des cheveux. Elle ne laisse aucune cicatrice, le résultat est donc parfaitement naturel.

Greffe de cheveux : après l’intervention


Suites opératoires 

Après l’opération de micro-greffes, de petites croûtes se forment sur chaque implant. Celles-ci tombent par elles-mêmes, au bout de 8 à 10 jours en moyenne. Cela entraîne la chute du cheveu greffé, mais permettra sa repousse au bout du 3ème ou 4ème mois.

Le patient devra suivre un léger traitement pendant quelques jours, à base d’antibiotiques et d’analgésiques. Il devra également appliquer un désinfectant sur la zone de prélèvement des greffons, et ce après chaque douche.

Un léger œdème post-opératoire peut interrompre la vie sociale pendant les premiers jours. Néanmoins, ce gonflement est une réaction tout à fait normale suite à l’intervention. 

Complications éventuelles de la chirurgie capillaire

Comme pour toute intervention chirurgicale, les micro-greffes peuvent entraîner des complications. Il peut apparaître des hématomes, des anomalies de cicatrisation, une perte de sensibilité ou encore des kystes épidermiques. Celles-ci sont à discuter avec le chirurgien plasticien.

Néanmoins, les complications liées aux micro-greffes sont très rares, il s’agit d’une opération sûre dont la grande majorité des interventions se passent sans rencontrer de problèmes.

Greffe de cheveux avant-après : résultat


La chirurgie capillaire, qu’il s’agisse de greffe de cheveux, barbe ou sourcils, offre de très bons résultats. Pour cela, elle peut néanmoins requérir plusieurs séances (espacées de 6 mois à 1 an), notamment en cas de calvitie déjà bien avancée.

Le résultat final des micro-greffes est à juger au bout de 1 an après l’intervention. Par ailleurs, celle-ci ne laisse aucune cicatrice, ni pansement, pour un résultat naturel et harmonieux.

Galerie de photos avant-après

Vos questions sur la chirurgie capillaire par micro-greffes

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les chirurgies de l’homme

Gynécomastie

en savoir +

Abdominoplastie

en savoir +

Liposuccion

en savoir +

Perte de cheveux

en savoir +