Accueil    //    Chirurgie réparatrice    //    Traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling

Traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling

La tumorectomie est une opération effectuée chez la patiente atteinte d’un cancer du sein : il s’agit d’enlever la partie du sein où la tumeur est implantée, alternative à la mastectomie où la totalité du sein est retiré. Suivi d’une radiothérapie, et parfois même complété d’une chimiothérapie, ce traitement par tumorectomie peut laisser des séquelles thérapeutiques handicapantes au quotidien, comme une asymétrie mammaire ou des déformations du sein, auquel le lipofilling peut remédier efficacement.

Qu’est-ce que le traitement de séquelle de tumorectomie par lipofilling ?


Le traitement de séquelle de tumorectomie par lipofilling est une chirurgie réparatrice qui permet de corriger les séquelles laissées par la tumorectomie ou par d’autres processus du traitement : chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie. Par ailleurs, lors de la tumorectomie, les tissus entourant la zone où la tumeur était localisée sont également enlevés, par sécurité. Cependant, dans 15 à 20% des cas, ces traitements peuvent laisser des séquelles thérapeutiques qui ravivent les souvenirs de la maladie en plus d’une déformation résiduelle du sein particulièrement inesthétique : c’est une gêne supplémentaire dans la vie de femme de la patiente. La chirurgie réparatrice par lipofilling est très importante car elle améliore de beaucoup la qualité de vie de la patiente après traitement du cancer ou autres traumatismes.

Le lipofilling réalisé après tumorectomie permet de greffer du tissu graisseux pour corriger des déformations mineures du sein, une asymétrie mammaire, une séquelle cicatricielle et d’autres altérations de la peau, comme la perte de la qualité de la peau (perte de l’élasticité, de l’hydratation et de la coloration) à cause des rayons. Le principe consiste à prélever des cellules graisseuses d’une zone corporelle de la patiente comme les hanches, les cuisses ou le ventre, pour la transférer dans la zone mammaire où une correction doit être apportée. C’est une technique particulièrement favorable et bénéfique pour les patientes pour qui la maladie reste un traumatisme.

Cette technique de chirurgie réparatrice très efficace ne peut toutefois pas être pratiquée sur une patiente dont la maladie est évolutive ou si les radiographies réalisées sont difficiles à interpréter. Pour bénéficier de ce traitement, la patiente doit avoir terminé son traitement depuis au moins 2 ans. Il est important de savoir qu’en fonction des séquelles à corriger, d’autres gestes peuvent être pratiqués durant l’intervention, rendant celle-ci plus longue.

Traitement séquelle de tumorectomie par lipofilling : tarifs et prise en charge 


Le lipofilling du sein a un prix qui varie en fonction du temps de l’intervention. Dans le cadre de l’affection longue durée, l’opération est prise en charge par la sécurité sociale. Cependant, peuvent rester à la charge de la patiente des dépassements d’honoraires qui dépendent du praticien, de l’anesthésiste et du travail réalisé lors de l’opération. Un devis sera à adresser à la mutuelle pour la prise en charge des honoraires complémentaires.

Étapes pré – opératoires


Un bilan pré-opératoire doit être réalisé en rapport avec les prescriptions du médecin, comme un bilan sanguin par exemple. Ce bilan pré-opératoire comprend notamment la réalisation d’une mammographie, d’une échographie mammaire et axillaire, et plus ou moins d’une IRM. La patiente doit prendre rendez-vous et consulter l’anesthésiste au plus tard 48 heures avant l’opération.

15 jours avant l’opération, la patiente doit veiller à ne consommer aucun médicament de type aspirine ou anti-inflammatoire pour éviter tout risque d’hémorragie. Dans le cas d’une patiente fumeuse, il sera demandé un arrêt complet du tabac au minimum 1 mois avant l’opération car le tabac altère fortement la cicatrisation. Il est important que la patiente prenne conscience qu’au moindre doute, le chirurgien peut demander un test nicotinique le jour de l’intervention, et demander le report de l’opération si ce dernier s’avère positif.

Traitement séquelle de tumorectomie par lipofilling : déroulement


Anesthésie

Le lipofilling est une intervention qui se déroule sous anesthésie générale dans la mesure où d’autres gestes peuvent être réalisés et plusieurs zones du corps de la patiente peuvent être sollicitées : le sein (ou les seins) tout d’abord, mais également la zone où le tissu graisseux est prélevé (hanches, ventre, genou).

Technique chirugicale

Durant cette intervention, le praticien réalise des incisions d’environ 1 à 2 millimètres pour effectuer le transfert de tissus graisseux. La graisse prélevée est nettoyée pour séparer les cellules intactes des cellules qui ne peuvent être intégrées dans le transfert.

Durée de l’intervention & hospitalisation

Généralement, le traitement de séquelle de tumorectomie par lipofilling peut durer jusqu’à 2 heures, et parfois plus lorsque d’autres gestes médicaux sont réalisés. La patiente reste hospitalisée de 12 à 24 heures.

Après l’intervention


Suites opératoires

Cette opération peut faire apparaître quelques ecchymoses au niveau des endroits où la graisse a été prélevée, mais ces bleus disparaissent d’eux-mêmes en 10 à 20 jours. Dans la plupart des cas, des douleurs et une fatigue se font sentir. Les douleurs sont traitées à l’aide d’antalgiques et la fatigue est surtout due au prélèvement graisseux.

Pour éviter toute pigmentation cutanée, il est déconseillé à la patiente de s’exposer aux UV pendant 4 semaines. Le résultat de l’opération quant à lui commence à apparaître dès la quatrième semaine mais n’’est visible définitivement qu’entre 3 et 6 mois après l’intervention.

Complications éventuelles 

Dans le cadre de ce type d’opération, les complications sont rares et peuvent être de l’ordre de l’infection, qui sera traitée par antibiothérapie et glace, mais aussi la survenue d’un pneumothorax.

Traitement séquelle de tumorectomie par lipofilling avant – après : Résultat


Le lipofilling du sein permet en premier lieu de réparer la poitrine abîmée de la patiente après les traitements du cancer du sein. La poitrine présente un joli galbe et un volume confortable, avec un résultat final à 6 mois. La peau retrouve immédiatement toute sa souplesse. Par ailleurs, la silhouette entière de la patiente se trouve améliorée grâce au prélèvement et au transfert de graisse dans la poitrine. Cette opération offre deux aspects bénéfiques, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique. Mais surtout, elle permet à la patiente de reprendre confiance en elle après la maladie.

Vos questions sur le traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les interventions de chirurgie réparatrice des seins

Reconstruction mammaire par prothèse mammaire

en savoir +

Reconstruction mammaire par lambeau grand dorsal

en savoir +

Traitement des séquelles de tumorectomie par lipofilling

en savoir +

Symétrisation du sein controlatéral

en savoir +

Reconstruction de la plaque aréole-mamelon

en savoir +