Accueil    //    Chirurgie esthétique à Paris – Vincennes    //    Chirurgie mammaire et des seins    //    Glande mammaire accessoire axillaire

Glande mammaire accessoire axillaire

La glande mammaire accessoire ou tissu mammaire ectopique (localisation congénitale anormale de glande mammaire) correspond à la présence au niveau de l’aisselle de tissu glandulaire surnuméraire (polymastie), pouvant ou non être associée à une aréole ou un mamelon. Le traitement de cette masse au niveau sous axillaire consiste en une intervention qui vise à retirer la glande mammaire sous l’aisselle. En supprimant cette tuméfaction sous l’aisselle par une exérèse chirurgicale, la patiente s’en trouve soulagée et nettement améliorée autant psychologiquement qu’au niveau esthétique.

Qu’est-ce que la glande mammaire accessoire axillaire ?


Définition 

La glande mammaire accessoire correspond à du tissu glandulaire normal mais située à un mauvais endroit, classiquement sous l’aisselle. Elle peut être unilatérale ou bien bilatérale, de chaque côté des creux axillaire, que ce soit de volume égale ou différent. La formation se fait au cours de l’embryogénèse (formation du fœtus) et apparaît lors du développement de la glande mammaire à l’adolescence.

Les circonstances de découverte sont fortuites ou lors de la palpation pendant un contrôle clinique ou liées à la visibilité d’une masse sous cutanée au niveau de l’aisselle. Comme les glandes mammaires classiques, la glande mammaire accessoire axillaire peut se modifier au cours des variations hormonales (modification du volume, de la sensibilité et de la consistance pendant les règles).

La glande mammaire ectopique peut être le siège de la même pathologie que le sein normalement positionné, tant au niveau de pathologie bénigne que maligne.

Le tissu mammaire ectopique axillaire doit donc être surveillé si il est connu et une chirurgie d’exérèse de ce tissu peut être proposé en fonction de la gêne ressentie par la patiente tant au niveau fonctionnelle (douleur, inconfort, problème d’habillement), qu’au niveau esthétique (masse sous l’aisselle réalisant une tuméfaction pouvant faire apparaître une déformation, voir un véritable 3éme sein)

Objectifs de l’intervention

L’ablation de la glande mammaire surnuméraire au niveau axillaire, permet de faire disparaître cette masse sous l’aisselle et soulage ainsi la patiente de l’inconfort et de la gêne occasionnée. Par ailleurs, l’exérèse de cette tumeur mammaire accessoire au niveau de l’aisselle permet également de retrouver une silhouette et un buste redessiner avec un poitrine mieux défini, dont le port du soutien gorge n’entraîne plus de douleur. La patiente récupère ainsi une poitrine confortable et harmonieuse et se débarrasse de ce complexe esthétique.

Glande mammaire accessoire axillaire : prix et prise en charge


La cure chirurgicale de glande mammaire accessoire axillaire est prise en charge par la sécurité sociale. En effet, il s’agit d’un véritable confort fonctionnel pour la patiente compte tenu du volume retiré et même un soulagement avec une nette amélioration des douleurs pouvant exister lors des fluctuations glandulaires menstruelles.

Celle-ci sera donc en partie remboursée et un devis vous sera alors remis au cours de la consultation pré-opératoire afin de demander à votre mutuelle le montant de sa participation aux frais des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.

Étapes préopératoires


La cure de glande mammaire accessoire axillaire fait partie d’un programme de soin généralement proposé par le chirurgien. Avant l’opération, la patiente devra respecter quelques consignes pré-opératoires. Tout d’abord, une consultation avec le chirurgien sera programmée environ 1 à 2 semaines avant l’opération. C’est l’occasion pour la patiente de poser toutes les questions liées à l’intervention et de prendre contact avec l’anesthésiste, qu’elle devra consulter au minimum 48 heures avant l’opération.

La patiente doit se présenter le jour de l’intervention, à jeun et venir avec les résultats d’examens que le praticien avait prescrits : une mammographie dans la plupart des cas et le bilan sanguin préalablement réalisé.

Cure de glande mammaire accessoire axillaire : déroulement


Anesthésie 

De manière générale, la cure de glande mammaire axillaire se déroule sous anesthésie générale.

Technique chirurgicale

Une incision réalisée dans l’aisselle permet de retirer la glande mammaire axillaire en totalité mais le plus souvent de façon partielle. Une fois enlevé, elle sera alors envoyée pour une analyse anatomopathologique afin de contrôler l’absence de pathologie sous jacente.

Durée de l’intervention & hospitalisation 

L’intervention se déroule en ambulatoire ou avec 1 nuit d’hospitalisation. Plus rarement, il peut aussi se dérouler sous anesthésie loco-régionale. L’opération est rapide et dure en moyenne 30 à 60 minutes.

après l’intervention


Suites opératoires 

Après cette chirurgie mammaire de cure de glande mammaire axillaire, des douleurs peuvent être ressenties par la patiente. Ces dernières pourront être traitées par des anti-douleurs. Des gonflements légers peuvent survenir au niveau de la cicatrice mais ils ont tendance à disparaître d’eux même au fil des jours. La patiente devra veiller à se reposer et à ne pas trop mobiliser le bras car cela risque de provoquer des engourdissements.

Complications éventuelles

Des risques existent toutefois dans certains cas, de voir apparaître des complications comme la formation d’hématome, de problème de cicatrisation, de désunion, d’infection mais aussi des imperfections de résultats avec du tissu glandulaire axillaire résiduel et une tuméfaction toujours visible. Chaque patiente doit être traitée en fonction des complications qui surviennent et qui peuvent parfois nécessiter une ré-opération. D’où l’importance de respecter les fréquences des consultations après la chirurgie.

Une visite post-opératoire doit être effectuée environ 15 jours après l’intervention et dans certains cas, des séances de kinésithérapies sont préconisées. Des douleurs importantes, de la fièvre, un hématome ou des saignements doivent toutefois pousser la patiente à consulter car cela peut témoigner de complications post-opératoires.

Cure de glande mammaire accessoire axillaire avant – après : Résultat


La cure de glande mammaire axillaire est une intervention qui permet de retirer la tuméfaction située sous l’aisselle. Le retrait de la masse glandulaire axillaire est une intervention qui donne de très bon résultat avec une nette amélioration tant au niveau du confort que du gain esthétique.

Vos questions sur la glande mammaire accessoire axillaire

Une question en relation avec cette chirurgie ? Le Docteur vous répond

Ici, vous pouvez poser votre question directement au Docteur Bouhanna, il vous répondra dans les meilleurs délais.

3 Commentaires

  1. Lucie

    Bonjour.

    Je suis Lucie de Perpignan. J ai été opéré il y a 6jrs d’une exerese de glande mammaire axiliaire et j ai malheureusement des signes post op tels que: engourdissement du bras, de la lèvre et une très très grosse masse à l endroit opéré. Mon chir me renvoi vers l anesthésiste qui m a prescrit de la cortisone… Sans résultat.
    Que puis je faire d après vs ?

    Cordialement

    Réponse
    • Docteur Alexandre Bouhanna

      Bonjour,
      La glande mammaire accessoire se situe le plus souvent au niveau de l’aisselle, c’est à dire du creux axillaire.
      La chirurgie d’exérèse à ce niveau croise de nombreux petits nerfs qui donnent la sensibilité au niveau de la face interne et postérieure du bras du même côté.
      Il peut arriver lors de la chirurgie, surtout lorsque la glande mammaire est volumineuse, que la dissection et l’exérèse de celle-ci puisse entraîner une répercussion sur ces petits nerfs et donc une diminution de la sensibilité voir une insensibilité des zones du bras. Lorsque ces suites surviennent, seul le temps (de quelques jours à plusieurs mois) peut améliorer cette insensibilité. Il peut arriver que de temps en temps cela persiste même à distance.
      L’engourdissement de la lèvre est le plus souvent du au tube de l’intubation (que met l’anesthésiste pour l’anesthésie générale) et récupère assez rapidement en quelques jours.
      Enfin, la « grosse masse » à l’endroit opérée est en général dû à la formation de la fibrose cicatricielle (cicatrice interne) suite à l’intervention. Il va falloir masser toute la zone pour qu’avec le temps celle-ci s’assouplisse et ce normalise. Cela peut prendre 2 à 3 mois.
      Enfin, le mieux est de retourner voir son chirurgien en post opératoire pour qu’il vous voit en consultation afin de suivre la bonne évolution cicatricielle et surtout pouvoir vous rassurer après une intervention chirurgicale en répondant à toutes vos questions.
      Bien cordialement.
      Dr Bouhanna

      Réponse
      • Lucie

        Bonjour.
        Merci infiniment d’avoir pris le temps de me répondre. Tout est un peu plus clair maintenant.
        Très bonne journée.

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les interventions des seins

Augmentation mammaire par prothèses

en savoir +

Augmentation mammaire par lipofilling

en savoir +

Cure de ptôse mammaire par lifting

en savoir +

Réduction mammaire

en savoir +

Mamelons invaginés / ombiliqués

en savoir +

Malformations mammaires

en savoir +

Glande mammaire accessoire axillaire

en savoir +