Le traitement de la gynécomastie chez l’homme par opération chirurgicale donne de très bons résultats. Bien que l’opération soit rapide, il y a tout de même des suites opératoires à surveiller. Le résultat est visible immédiatement, mais il n’atteint son plein potentiel que quelques mois après la chirurgie.

 

Gynécomastie : suites opératoires


 

La chirurgie de la gynécomastie peut se faire en ambulatoire, c’est-à-dire que le patient entre et sort le jour même de l’intervention, ou avec une nuit d’hospitalisation.

Les douleurs postopératoires sont traitées par un antalgique adapté à leur intensité. La plupart du temps, elles sont minimes : elles s’apparentent à des courbatures et sont traitées par un antalgique du type Paracétamol.

Suite à la gynécomastie, on observe sur la zone opérée, un œdème et des ecchymoses. Le patient éprouve souvent une douleur à l’élévation des bras, les premiers jours.

La douche est possible dès le lendemain de l’opération.

Un arrêt de travail est recommandé, d’une durée (entre sept et vingt-et-un jours) dépendant de l’activité exercée par le patient.

Le sport peut quant à lui être repris progressivement un mois après l’opération de la gynécomastie.

Les fils de la cicatrice se résorbent d’eux-mêmes en une quinzaine de jours.

Le premier pansement est compressif, l’objectif de cette compression est d’obtenir une cicatrice harmonieuse et de favoriser la rétraction de la peau. Ce premier pansement est remplacé dans les jours qui suivent la gynécomastie par un pansement plus léger auquel on ajoute un gilet de contention. Ce gilet de contention doit être porté jour et nuit entre un et deux mois après l’intervention.

La gynécomastie après l’opération peut causer une insensibilité temporaire des mamelons qui disparait généralement en quelques semaines.

 

Résultat


 

Le résultat de la cure de gynécomastie avant après est visible et conséquent dès la fin de l’opération.

Cependant, il faut attendre entre 2 à 3 mois pour observer l’intégralité du résultat. En effet, il faut un peu de temps pour que l’oedème (les gonflements) disparaisse et que la peau se retende pour s’adapter à la nouvelle forme pectorale.

Les cicatrices sont discrètes. Le résultat de la cicatrice dépend de la dextérité du chirurgien, mais également de critères propres au patient notamment de son âge et de la qualité de sa peau. Comme il a été indiqué dans le paragraphe précédent, les cicatrices doivent être protégées du soleil pendant au moins un an.

Dans la grande majorité des cas, le résultat est définitif. Pour que les résultats perdurent, il convient de conserver une bonne hygiène de vie afin d’éviter une prise de poids.

 

Le traitement de la gynécomastie chez l’homme a également un impact psychologique conséquent. Effectivement, l’hypertrophie de la poitrine chez l’homme est très mal vécue par les hommes qui en souffrent. Cette situation est associée à un défaut de virilité et c’est une affectation qui se dissimule difficilement.

Après l’opération de la gynécomastie chez l’homme le bénéfice psychologique est donc évident. Le sujet retrouve une poitrine masculine, qu’il n’est plus obligé de dissimuler (sous des vêtements amples par exemple).