Le lifting cervico-facial est une opération de chirurgie esthétique visant à retirer les excès de graisse au niveau du cou et du visage, et à retendre la peau dans ces zones. En tant qu’opération de chirurgie esthétique du visage et du cou, le lifting cervico-facial nécessite des incisions pouvant laisser des cicatrices post-opératoires. Découvrons où se situent ces cicatrices et quels sont les conseils à suivre pour permettre une bonne cicatrisation.

 

Lifting cervico-facial : où se situe la cicatrice ?


 

Quelle que soit l’intervention chirurgicale, le chirurgien commence par réaliser des petites incisions à des points stratégiques pour pouvoir atteindre les zones à opérer. En fin d’opération, celles-ci sont suturées et s’entame alors le processus de cicatrisation. Les cicatrices post-opératoires se situent donc naturellement au niveau de ces incisions.

 

Dans le cas d’un lifting cervico-facial, l’objectif est de corriger un relâchement cutané et un excès de graisse du visage et du cou. Selon le résultat attendu et donc l’ampleur du travail à effectuer, les cicatrices peuvent notamment se retrouver :

  • Au niveau de la nuque : la cicatrice, quasiment invisible, est dissimulée sous la chevelure du patient.
  • Autour des oreilles : dans le cas d’une correction des joues par exemple, la cicatrice est localisée au niveau de la partie interne de l’oreille à l’arrière du tragus.
  • Au niveau des tempes : la cicatrice est dissimulée dans le cuir chevelu du patient.

 

Dans tous les cas, le chirurgien veille toujours à ce que les cicatrices soient discrètes et bien dissimulées dans les plis naturels de la peau ou au niveau du cuir chevelu, sans effet de « tension cutanée » pour le patient.

 

Favoriser une bonne cicatrisation


 

Les suites opératoires d’un lifting cervico-facial comprennent avant tout la résorption des fils de sutures. Les incisions mettent en général 8 jours à cicatriser, mais le résultat définitif n’est observé qu’environ 1 an après la date de l’intervention. Les cicatrices laissées par l’opération sont alors toujours présentes mais se sont estompées et sont devenus très peu visibles, notamment parce qu’elles sont partiellement dissimulées par les cheveux. En choisissant un chirurgien spécialisé en chirurgie plastique et esthétique, le lifting cervico-facial sera réalisé dans les règles de l’art et le patient pourra constater un résultat naturel avec un effet rajeunissant. En revanche, malgré les avancées technologiques et techniques des chirurgiens dans le domaine de la chirurgie cervico-facial, l’aspect final des cicatrices n’est pas prévisible et celles-ci peuvent être plus ou moins disgracieuses en fonction des patients.

 

D’autre part, pendant toute la période post-opératoire, le patient devra alors prendre certaines précautions qui vont permettre de faciliter la bonne cicatrisation des incisions. On peut par exemple citer les recommandations suivantes :

  • Éviter une trop longue exposition du visage aux rayons UV du soleil ou à minima protéger soigneusement la peau avec de l’écran total indice 50 pour éviter les problèmes de pigmentation ;
  • Conserver une bonne hygiène de vie avant et après le lifting cervico-facial, comme notamment l’arrêt de la consommation de tabac et/ou d’alcool ;
  • Éventuellement réaliser un auto-massage des cicatrices au minimum 1 mois après l’intervention.
  • Éviter les tensions violentes et prolongées sur les zones présentant les cicatrices.